Moi et les autres


Situation no 1: Comment répondre au bavard envahissant ?

Problème: Il suffit parfois de lui demander l'heure et c'est parti: vingt minutes après nous sommes toujours à l'écouter... sans plus l'entendre. Craignant de le froisser (nous avons nos raisons), n'osant l'interrompre, nous prenons l'air intéressé, les pensées ailleurs, intérieurement agacés.

Dyamique: Le bavard se comporte ainsi avec tout le monde, suscitant les mêmes envies de fuite chez chacun. Envies qu'il capte immédiatement, ce qui l'incite à en rajouter, à élever le ton, à parler plus vite et abondamment... Il a besoin de l'attention d'autrui pour exister. Autant la lui donner, si nous ne pouvons pas nous dégager.

Réponse: Elle consiste à renoncer à fuir. A faire face! Il ne s'agit pas de "faire avec", mais de s'intéresser sincèrement au bavard. De l'écouter avec coeur, de le questionner, le relancer, lui demander des détails ... Obtenant l'attention qu'il recherche, nous grandissons aussitôt dans son estime, au point qu'il n'osera plus tellement nous retenir, de crainte de nous décevoir, lorsque nous lui signifierons enfin qu'il est temps de nous esquiver. Mieux: en demeurant sincère avec lui nous découvrons l'humain sous le bavard, nous y trouvons du plaisir et créons un lien relationnel intéressant. ,,,© Léo Léderrey & collègues

Comportement-clé: Comment répondre au bavard...?
En l'incitant (sincèrement) à parler davantage!



Répertoire d'autres situations
 



ssdddd
dddvv
vccvcvcvvvvv