Moi et les autres



Situation no 34:  Comment éviter le sexe à la "va-vite" ?

Problème: Faire l'amour, pratiquer le sexe, cela s'arrête souvent avant même de commencer réellement. A qui la faute? Au culte de la vitesse !

Dynamique: Le fameux rapport Kinsey révélait déjà (en 1950) que 75% des maris américains atteignaient l'orgasme au bout de deux minutes de pénétration! Aujourd'hui, nos rythmes de vie accélérés, la culture de la vitesse tous azimuts, font qu'en fin de journée la plupart des gens sont trop fatigués pour faire l'amour. Et lorsqu'ils s'y mettent, "le résultat", ou le "coup final" étant plus important que le "voyage" lui-même, les jeux érotiques et autres préliminaires sont simplement ignorés.

Solution: Un courant relativement nouveau, qui fait l'éloge de la lenteur dans tous les actes quotidiens, propose de décélérer également au lit. Apprendre à faire l'amour lentement mène à un plus grand plaisir des sens, à de fantastiques orgasmes. Plutôt que d'enchaîner à toute allure vos positions favorites, découvrez l'union sexuelle consciente et prolongée, rapporte le journaliste Carl Honoré dans son livre à succès "Eloge de la lenteur", paru chez Marabout en 2005, traduit en plus de 20 langues. A lire à tout prix, à deux!  (page 160).© Léo Léderrey & partenaires

Comportement-clé : Comment éviter le sexe à la "va-vite"?
En le remplaçant par le sexe "au ralenti"!
Voir aussi la fiche 35



Répertoire d'autres situations