Moi et les autres



Situation no 35 : Comment privilégier de vrais contacts humains ?

Problème: La course à la rentabilité, où seule la surface des choses est écrémée, rend nos relations humaines de plus en plus superficielles, agitées, analytiques, impatientes et souvent agressives.

Dynamique: La culture actuelle, qui est à la rapidité, à faire tout plus vite, conditionne notre travail, notre santé et nos relations. A ce point que - pour certaines personnes - si nous ne vivons pas à leur rythme et que nous les ralentissions dans leur agitations galopante nous représentons d'emblée l'ennemi à abattre !

Solution: Eviter ces personnes ou ralentir encore plus, en leur pésence ! Une philosophie nouvelle, qui fait l'éloge de la lenteur (voir fiche 34), nous rappelle ses bienfaits profonds, authentiques, calmes, attentifs, réceptifs et finalement très riches et productifs. Dans toute relation, l'important est en effet de préserver nos propres rythmes, notre juste mesure individuelle et d'opposer - face à certaines personnes frénétiques - le "moins vite" au "toujours plus vite". Alors, seulement, de vrais contacts, riches d'échanges, joyeux et fructueux, peuvent s'établir en toute conscience si l'autre consent à ralentir. Sinon ignorez-le! © Léo Léderrey & partenaires

Comportement-clé : Comment privilégier de vrais contacts humains ?
En opposant "le moins vite" au "toujours plus vite"


Répertoire d'autres situations