Accueil / Léo Léderrey / Outils de travail / Contact - rens. pratiques / Ethique du site/  Retour au programme d'activités



La perte de plaisir

Elle provient de la difficulté à nourrir des émotions positives. Cela peut aller jusqu'à un sentiment de dégoût, voire de désespoir face à ce qui ne répond plus à nos aspirations.

Et pourtant : dès les premiers âges de la vie la recherche de plaisir constitue la motivation fondamentale de toute activité humaine, consciente ou non (Henri Laborit).  L'on ne compte plus les études et travaux qui confirment les vertus curatives et salutogènes de la recherche de plaisir :  elle renforce nos défenses immunitaires, équilbre notre système émotionnel, neutralise notre tendance à nous tourmenter. "Cerise sur le gâteau" : cette recherche augmente notre aptitude individuelle au bonheur, selon les thèses les plus actuelles en sciences humaines et en psycho-neuro-immunologie.

Les séances individuelles et/ou l'atelier de base proposés ici vous amènent, entre autre, à mieux comprendre cette alternance souffrance/plaisir Ce moteur naturel est l'un des fondements de l'évolution, certes, mais il convient de savoir le rééquilibrer et l'harmoniser quand il le faut.


Renseignements sur les  séances individuelles

Prochain atelier

Retour au programme d'activités